Repenser les biens communs PDF

Mais comme le dit David Graeber, c’est simpliste, nous devons nous demander qui était la transaction, quelle était leur relation.


ISBN: B00ICN0PHK.

Nom des pages: 121.

Télécharger Repenser les biens communs gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

L’eau, l’air, les ressources naturelles et les fonds marins, certains médicaments, le spectre hertzien, le numérique… peuvent être analysés comme des « biens communs ». Nécessaires à tous, il convient d’en offrir l’usage à chacun. Mais par quels outils ? Si, au Moyen-Âge, il existait des biens communaux et des droits d’usage, comme celui des forêts, le droit moderne occidental a fait de la propriété, publique ou privée, la pierre angulaire de tous les rapports entre les personnes et les choses. Après la chute du Mur, la privatisation des biens a même fini par devenir le dogme. Avec parfois des dérives dramatiques : ainsi, en Bolivie, la privatisation de l’eau au cours des années 2000 a eu pour conséquence de soulever une véritable révolte des populations locales. Suite à la « guerre de l’eau » dite de « Cochacamba », cette ressource y est désormais un bien commun, et la constitution bolivienne est une des premières à reconnaître cette notion.

Comment régler les droits d’accès et la protection de certains biens que l’on considère comme essentiels pour la survie de l’espèce ? Quels mécanismes juridiques utiliser pour en protéger et en partager l’accès ? Si penser les biens communs est une absolue nécessité, c’est aussi une impasse intellectuelle de notre droit, qui ne dispose pas de réponses satisfaisantes dans ses catégories classiques. Le droit doit donc, de toute urgence, se réinventer. Telles sont les ambitions de cet ouvrage.

Matérialisation des économies alternatives en utilisant les devises locales. La probabilité que ce modèle ait été créé par hasard est proche de zéro. Le capitalisme est un système adaptatif, ou était, cycles de Kondratieff de 50 ans, chaque nouveau cycle conduit par l’innovation technologique.

Il en donne des exemples aux États-Unis, au Canada, en Nouvelle-Zélande et en Australie, en France, en Allemagne et en Hongrie. En théorie, cela pourrait être difficile. nous augmentons le coût global du stationnement, alors nous pouvons nous attendre à ce que 90% des gens votent pour mettre fin à cette consultation. Alors que le premier met l’accent sur les arbres commercialement précieux, comme le pin, le teck et l’eucalyptus, l’économie rurale dépend d’une forêt indigène plus ancienne dont les produits de la biomasse ont fourni à la société rurale la plupart de ses besoins domestiques. matériaux, herbes et vêtements (Agarwal, 1985). Mais on reconnaît de plus en plus que les interactions entre espèces peuvent être beaucoup plus importantes.