Les malentendus principaux de la théologie PDF

Japon et a enseigné l’éthique chrétienne et la philosophie à la.


ISBN: 2755401400.

Nom des pages: 155.

Télécharger Les malentendus principaux de la théologie gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

« Lorsque l’on écoute les gens du monde parler du christianisme, on constate à quel point chaque terme, chaque dogme, est objet de malentendu. Cela s’explique tout simplement parce que le christianisme est mal enseigné ou même n’est plus enseigné du tout. Il en résulte l’idée générale, et fausse, (premier malentendu) que, d’ailleurs, il n’y a rien à apprendre. Le christianisme se réduit alors à un vague sentiment philanthropique. Ces malentendus qui règnent aujourd’hui dans la conscience collective sont, en fait, de très anciennes hérésies, qui poursuivent ainsi leur existence comme ces bactéries datant d’un milliard d’années et qui continuent à pulluler. Les bactéries, c’est de l’information. Les hérésies, c’est de l’information. On appelle hérésie une doctrine ou une théorie qui n’est pas conforme au message initial inscrit dans la sainte Bibliothèque hébraïque et dans les livres de la Nouvelle Alliance. Ce livre aborde quatre malentendus principaux : la conception irrationnelle de la foi, le problème de la trinité, le problème de l’incarnation, la conception gnostique de la chute originelle. Lorsqu’on a accumulé tous ces contresens et tous ces malentendus, le christianisme devient, bien entendu inintelligible. Alors on ajoute un contresens de plus, en parlant, avec quelque délectation aussi, du mystère. Si, dans la langue française d’aujourd’hui, le mot mystère signifie généralement ce à quoi on ne comprend plus rien, dans le langage des Livres de la Nouvelle Alliance, les musteria étaient, au contraire, les secrets intelligibles proposés à l’intelligence humaine pour être son pain. A l’évidence, pour ceux qui sont supposés professer la doctrine chrétienne, cette accumulation de contresens est très malsaine et, à la longue invivable. Pour ceux qui sont dehors, l’effet est également désastreux et répulsif. Le christianisme est tout d’abord une Pensée. C’est même la Pensée créatrice de Dieu. Il importe de découvrir son contenu. » Claude Tresmontant

Compte tenu de l’histoire passée des représentations chrétiennes de Jésus et du christianisme comme séparées, étrangères et du judaïsme comme remplacées, le processus de réconciliation s’est, de façon tout à fait appropriée, concentré sur l’importance de trouver des caractéristiques communes. Il est frappant de constater que le traitement que Paul donne à la question dans 1 Thessaloniciens est encadré en termes «d’amour fraternel» (1 Thessaloniciens 4: 9). L’idée est clairement que l’amour et le respect sont essentiels dans les relations chrétiennes, et que vivre de la charité des autres est inutile et irrespectueux envers le ou les frère (s) charitable (s) concerné (s). Les chrétiens occidentaux ont du mal à apprécier le mal que les Occidentaux ont causé aux Musulmans. Ils ne comprennent pas la frustration qui alimente une grande partie de la violence commise par les extrémistes.

Ces personnes que nous commandons et encourageons dans le Seigneur Jésus-Christ à vivre tranquillement, en gagnant le pain qu’ils mangent (2 Thessaloniciens 3: 6-12). De sorte que nous rejetons la doctrine selon laquelle l’homme dans un état de nature devrait être exhorté à croire en Dieu ou à se tourner vers Dieu »(soulignement ajouté). Je ne connais pas de définition de nom formelle pour un hypercalvinisme. Boyd prétend qu’Israël «a résisté à la volonté non-violente de Yahweh» et que Dieu s’est donc retiré pour «permettre à son peuple au cou raide de mener à bien ses penchants violents» (982).