Le califat imaginaire d’Ahmad al-Mansûr: Pouvoir et diplomatie au Maroc au XVIe siècle PDF

Al-Maziri est l’un des juristes les plus importants de Maliki et ses opinions sont bien connues et respectées.


ISBN: B01AN7125G.

Nom des pages: 195.

Télécharger Le califat imaginaire d’Ahmad al-Mansûr: Pouvoir et diplomatie au Maroc au XVIe siècle gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Née dans les années ambiguës des débuts de la modernité, la dynastie sharîfienne évolua dans un monde en transition. Pour se faire une place dans un espace marocain fragmenté et en proie aux convoitises ibériques et ottomanes, les souverains de la dynastie durent adopter un système de légitimation sans faille, créer des institutions efficaces et mener une activité diplomatique énergique dans le but d’asseoir leur pouvoir au Maroc, préserver l’indépendance du sultanat et mener une politique impériale.
Pour réaliser ce projet triptyque, le sultan-sharîf Ahmad al-Mansûr (1578-1603) adapta, pour mieux l’adopter, l’idéologie califale, la monarchie universelle islamique, unique « récipient » idéologique et institutionnel dans lequel il pouvait puiser pour faire le plein de force sacrée. Il utilisa à cet effet un dispositif symbolique implacable qui requit l’adoption d’un système de croyances et de concepts producteurs de légitimité, d’un cérémonial syncrétique et d’insignes du pouvoir « scripturaires ».
Sur le terrain, al-Mansûr dut tantôt dynamiser les institutions administratives, financières et militaires existantes, tantôt réformer le système en créant de nouvelles institutions inspirées des modèles ibérique et ottoman.
En matière de diplomatie, le sultan n’eut rien à envier à ses contemporains. Jouant sur la rivalité hispano-ottomane, il garantit tout d’abord la sécurité de son trône vis-à-vis de la Porte, puis il s’éloigna de l’Espagne pour se rapprocher des pays protestants, dans le but de neutraliser le royaume ibérique et pouvoir entamer ses conquêtes sahariennes. Il voulut alors réaliser son projet de califat occidental en s’emparant de l’Empire songhay, et se prit à rêver d’une conquête andalouse… et même de la conquête du Nouveau Monde.

Oktay Rifat a eu une grande influence sur la poésie turque moderne, se tenant à l’écart des conventions poétiques traditionnelles et créant un nouveau mouvement. Il prône le raisonnement selon lequel les Turcs agissent comme le fléau de Dieu contre les chrétiens pour leur déviation de la vraie foi. Martel ne peut pas finir de consolider ses victoires car il doit réprimer les troubles dans ses terres septentrionales.

Ses armées ont envahi Shoa en 1529, Amhara en 1531 et finalement Tigray en 1535. Ses matières préférées à l’école comprenaient la philosophie, les mathématiques, l’ingénierie, la science politique, la sociologie, l’histoire. En 1948, Guevara est entré à l’Université de Buenos Aires pour étudier la médecine. Les jardins et jardins, conçus par Arnaud Maurières et Eric Ossart, mêlent de subtiles plantations de fleurs parfumées et de cactus sculpturaux aux cultures locales. Les premières madrasas étaient des centres d’apprentissage, qui éduquaient les fils des dirigeants et du personnel pour l’administration du gouvernement.