Gestion de l’Eau d’irrigation au niveau de la parcelle du riz au Maroc: Besoins en eau du riz (Oryza sativa L.) et efficience de son utilisation PDF

Rust Initiative a été mis en place à Nairobi pour suivre les progrès de la.


ISBN: 6131549001.

Nom des pages: 185.

Télécharger Gestion de l’Eau d’irrigation au niveau de la parcelle du riz au Maroc: Besoins en eau du riz (Oryza sativa L.) et efficience de son utilisation gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Au Maroc, le riz est cultivé au Nord ouest, dans la grande plaine du Gharb sur une superficie qui avoisine les 12000 ha. Il joue un rôle socio- économique important dans la région de sa culture. Cependant, malgré son développement et l’importance de sa production, la culture du riz présente l’inconvénient d’être grande consommatrice en eau d’irrigation avec plus de 2000 mm d’eau au niveau de la parcelle. Cette consommation excessive ne reflète pas les vrais besoins en eau du riz. La conjoncture actuelle est pour une économie de l’eau. La culture du riz se trouve ainsi menacée de disparition et avec elle toute une activité socio-économique importante. Une étude scientifique abordant le calcul des besoins réels en eau de la culture du riz ainsi que la recherche de nouvelles méthodes d’irrigation, faciles, non coûteuses, plus efficientes et plus productives et qui s’adaptent aux conditions environnementales de la région, est présentée dans ce document.

Etat, il a été détecté plus tard dans d’autres états et se retrouve maintenant dans toute la production. Les symptômes de PSTVd ​​se développent lentement, souvent ne se manifestant que vers 4 ou 5 ans. Produire plus avec moins en utilisant la télémétrie Retro Fit pour réduire la consommation d’énergie et d’eau pendant la production de carottes LPAD: une plate-forme de lysimétrie pour phénotyper le modèle de transpiration temporelle pour les grandes cultures au cours du cycle de croissance.

Cela signifie que les basses terres occupent plus de 10% de la masse terrestre de la région. L’agriculture a longtemps été traitée pour améliorer l’efficacité de la production agricole, la transformation des aliments, la sécurité alimentaire et les conséquences environnementales de la production, du stockage et de la distribution des aliments. Tous les spécimens ont été identifiés en morphospécies au laboratoire. Alors que le changement climatique est réel en Afrique, le continent a renforcé sa résilience grâce à des stratégies d’adaptation.