Géopolitique, intégration régionale et mondialisation: Plaidoyer pour la création d’une communauté économique des pays côtiers de l’Afrique centrale PDF

Tôt ou tard, si la croissance devait se poursuivre, le processus d’accumulation domestique – qu’il soit entièrement ou partiellement entre les mains de l’État – devrait être réintégré dans le processus mondial.


ISBN: B00814JNT6.

Nom des pages: 112.

Télécharger Géopolitique, intégration régionale et mondialisation: Plaidoyer pour la création d’une communauté économique des pays côtiers de l’Afrique centrale gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Plus personne ne conteste l’importance de l’intégration régionale pour le développement d’un pays ou d’une région. Ce livre nous introduit de plein pied dans l’urgence et la nécessité de créer de nouveaux liens de solidarité et de construire des ensembles plus viables dans lesquels chaque pays jouera un rôle spécifique pour l’économie mondiale et pour la sécurité de chaque région. Un livre lucide dans lequel l’Afrique centrale est appelée à sortir définitivement de sa léthargie.

Sa postulation est que l’impérialisme européen de l’Afrique a traversé plusieurs étapes, de l’esclavage à la colonisation et, par la suite, au néo-colonialisme étant la dernière étape du processus d’assujettissement et d’exploitation impérialiste. Ils évaluent également un accord de partenariat économique entre la Communauté économique des États d’Afrique centrale (CEEAC) et l’Union européenne, les élections au cœur de la commission de l’Union africaine et d’autres questions. Cette ville historique abrite de nombreuses activités artistiques, musicales et culturelles qui imitent le patrimoine du peuple italien de l’époque de la Renaissance.

La première option (qui serait la plus souhaitable pour Washington): la Russie devra mordre la poussière et admettre la défaite. Le doux climat méditerranéen de l’Italie a amélioré les opportunités touristiques pour de nombreuses villes italiennes telles que Palerme. Il était difficile de soupçonner l’UE et les États-Unis d’encourager les restrictions imposées par la Russie à leurs exportations de produits alimentaires mais, bien que désagréables, les contre-sanctions russes avaient une logique transparente et compréhensible. Cela place l’UE, avec l’Inde et la Chine, au premier rang des importations en Tanzanie.